mercredi 28 novembre 2007

BIG BANG

Big Bang dans mon cœur de terrien,
Des milliards d’étoiles dans la tête,
Ce jour de fin de cycle porcin
Où de la vie sur ma planète
Tu insufflas par ce baiser,
Lien entre la princesse de la Lune
Et mon Soleil qui sans reflet
N’éclairait que de vastes dunes…

Jusqu’à ce jour en quête de sens
D’une vie laissée en héritage,
Je me nourrissais d’une carence,
De philosophies de tous âges,
J'colmatais une structure branlante
En acceptant le négatif
De racines insécurisantes
Pour vivre en mode évolutif.

Chaque marche de cette introspection
Accentuait la solitude,
Fidèle amie qui de questions
Berce l’esprit privé de quiétude,
Tout en inspirant l’artiste
Qui combat face à son miroir
Cet adversaire qui lui résiste
Mais en qui il se doit de croire.

On se débat tant bien que mal
Avec notre peur de l’inconnu,
Lire dans les cartes, le thème astral,
Le secret divin mettre à nu,
Je voulais cerner l’omniscient,
J’ai appris que Dieu est Amour,
L’esprit ne l’approche qu’inconscient,
A travers toi je le savoure…

Vivre ce mystère indéchiffrable
En enlaçant ton corps exquis
Apaise mon âme de gentil diable
Car dans le pain ce qui nourrit
Ce n’est point sa formule chimique,
Alors je goûte ta peau si douce,
M’émeut de cette vue idyllique
Tandis que ton charme m’éclabousse.

Si la théorie disait vrai,
Qu’une explosion nous engendra
Et qu’E égal MC²,
Quand ton corps vibre entre mes bras
Je devine cependant l’AVANT,
L’instant qui précède le chaos :
Un lieu calme sans espace ni temps,
Nous et l’infini en cadeau…



lundi 19 novembre 2007

Lhu(n)e

Et si l'esprit de la Lune s'incarnait?


jeudi 25 octobre 2007

Geckomat logo

Image Hosted by ImageShack.us


La théorie du Big Bang issue de l’esprit trouve sa pratique dans le cœur explosé par un amour qui s’étend à l’infini.

Ma Meez caricature...

samedi 20 octobre 2007

Gaïa, Déesse de la Terre

...et si l'esprit de la Terre s'incarnait...
Image Hosted by ImageShack.us

Deux

Si je me souviens bien c'est en 2002 que j'ai fait tous les dessins présent dans ce billet...
À l'origine, je cherchais un décor, une idée en vue d'écrire une histoire. Cela faisait plusieurs années que ça trottait dans ma tête, écrire quelque chose pour mettre à plat ce qui se bousculait dans ma tête à l'époque, donner une forme concrète à ma vision du monde, vision personnelle mais en même temps construite à partir de différents livres lus, films vus et personnes écoutées...
C'est alors que j'ai dessiné 12 personnages auxquels j'ai voulu attribuer à chacun les caractéristiques d'un signe du zodiaque. Faire de chaque personnage un stéréotype de son signe, et à partir de là créer une histoire qui les mettrait en scène (même si l'histoire ne parle pas d'astrologie à proprement parlé).
En 2003 j'ai rédigé une nouvelle, que j’ai intitulée Deux
Cette petite histoire sans prétention au fond philosophique traite des coïncidences et de la nécessité d’avoir du recul sur une situation pour pouvoir se faire une idée s’approchant un petit peu plus de cette inaccessible vérité.
Comme son nom l’indique, Deux n’a pas qu’un sens de lecture, il a pour moi une signification qui ne sera pas la même pour les autres, cela est valable pour n’importe quelle histoire en même temps...

Les signes opposés et complémentaires : Bélier / Balance


Les signes opposés et complémentaires : Taureau / Scorpion


Les signes opposés et complémentaires : Gémeaux / Sagittaire

Les signes opposés et complémentaires : Cancer / Capricorne

Les signes opposés et complémentaires : Lion / Verseau


Les signes opposés et complémentaires : Vierge / Poissons


Les 12 personnages réunis


Taureau, Sagittaire, Cancer et Balance new look

 
Capricorne, Scorpion, Poissons et Vierge new look


Verseau, Lion, Bélier et Gémeaux new look


Gémeaux, Lion, Balance, Sagittaire, Verseau, Poissons

 
Bélier, Taureau, Cancer, Vierge, Scorpion, Capricorne


Les signes d'air: Verseau, Gémeaux et Balance


Les signes de terre: Taureau, Vierge et Capricorne


Les signes de feu: Lion, Sagittaire et Bélier


Les signes d'eau: Cancer, Poissons et Scorpion


Bélier - John


Taureau - Eddie


Gémeaux - Sarah


Cancer - Mejo


Lion - Solenne

 
Vierge - Will


Balance - Leïla


Scorpion - Jesus


Sagittaire - Tori


 Capricorne - Yacin


Verseau - Ido


Poissons - Keera


jeudi 18 octobre 2007

La vie, la mort...le sucre

Je mentirai si je disais que je connaissais très bien mon grand-père, beaucoup de gens ici présent le connaissaient certainement mieux que moi.
Mais je ne suis pas du genre à regretter le passé, c’est comme ça voilà tout.
Au-delà de son histoire personnelle, ce que je connaissais en revanche, c’était son énergie, car comme souvent chez les béliers, il y a ce dynamisme, ce côté bon vivant et une énergie semblable à celle d’un gosse qui n’est pas encore blasé par le monde.
Ainsi, plus que chez d’autres personnes qui ont l’air déjà morte de leur vivant, son absence sera visible…
Je n’ai pas collé les mots « absence » et « visible » par hasard, de toute façon le hasard n’existe pas pour moi.
L’homme est comme un morceau de sucre.

Qu’est-ce qui fait qu’un morceau de sucre est du sucre ?
Sa forme ? Ce que l’on voit de lui ? Son aspect physique ?
Non, c’est son goût.

Et lorsque le morceau de sucre disparaît dilué dans l’eau, ça n’veut pas dire qu’il n’existe plus…
Si vous buvez l’eau, vous découvrirez que bien que le sucre ne soit plus visible, son goût est toujours là.
Il existe beaucoup de choses au-delà de notre perception.
Antoine de Saint-Exupéry disait dans le Petit Prince, « On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible à nos yeux ».
Je ne vous parle pas de religion, mais de spiritualité, cela me semble davantage correspondre à l’image que j’avais de mon grand-père.
L’essence du sucre, c’est son goût.
L’âme est notre essence, ce qui ne vieillit jamais et fait de nous ce que nous sommes.
Notre enveloppe corporelle, notre ego, nos certitudes, ne sont que l’apparence du morceau de sucre.
Et un morceau de sucre sans le goût du sucre, ce n’est plus du sucre…
Faites la paix avec vous-même et vous serez en paix avec votre entourage, dès lors l’eau dans laquelle vous baignez, et dans laquelle vous baignerez, aura meilleur goût.

Je tenais à rendre hommage à mes 4 autres grands-parents, Aimée, Yvon, Elizabeth et Josette.

Ce n’est pas de la religion, c’est de la spiritualité, mais dans le fond ça se rejoint.


G. GOUMAT, le 17 octobre 2007


lundi 3 septembre 2007

Mon rêve de paix

Image Hosted by ImageShack.us

Voici une peinture qui a pour vocation de retranscrire un rêve que j'ai fait étant ado...

J'ai récemment retrouvé un dessin que j'avais réalisé en cours d'arts plastiques au collège, dessin où j'avais esquissé un peu cette vision.
Aujourd'hui je m'en souviens encore...où plutôt la boîte d'un paquet de céréales de country Crisp représentant un champ de blé baigné dans un couché de soleil m'y a refait penser...

Bizarre je sais. Mais très bonnes céréales! ;)

Dans mon rêve j'étais dans le grenier d'une maison ou d'une grange construite en bois, dans laquelle il semblerait que je vienne d'aménager.

Ça sent le neuf, il n'y a pas de poussière, juste des poutrelle de bois et une grande fenêtre de laquelle on peut apercevoir un coucher de soleil et des champs à perte de vue.
Sous la fenêtre se trouve un coffre fermé à clé.
Je suis excité en m'imaginant ce qu'il peut y avoir dedans...des jouets de mon enfance, des objets et/ou documents laissés par je n'sais qui, un trésor, ou quelque chose de plus important, ou de plus horrible...
J'aimerais savoir, mais je suis en même temps heureux que cela reste caché, enfermé à double-tour et donc en sécurité.

Le fait que cela conserve son mystère rend cette boîte magique.
Et où est la clé de toute façon? Comment l'ouvrir?

Le soleil se couche et embrase les champs au loin, tout est illuminé, le ciel se drape de couleurs chaudes, jaune, orange, rouge...la chaleur est agréable, elle s'infiltre dans le grenier, j'ai vraiment l'impression d'être en paix, je me sens vraiment bien.

Peut importe de ne pas savoir ce qui se trouve dans le coffre.

A travers cette aquarelle, j'ai voulu représenté ce qui représente à mes yeux le paradis, la plénitude...
Sur ce dessin j'y ai rajouté un chat qui n'était pas présent dans mon rêve.
C'est en fait mon chat Kebab qui a disparu je n'sais où depuis plusieurs mois, et à qui je rends hommage.

Où que tu sois repose en paix.


Il y a deux façons de concevoir sa vie. Une est de penser que les miracles n’existent pas… L’autre de penser que chaque chose est un miracle…
Albert Einstein

mardi 21 août 2007

La vie quotidienne au Centre Musiflore

Quelques dessins réalisés pour une bande dessinée illustrant la vie quotidienne des classes découvertes au Centre musical rural Musiflore à Crupies dans la Drôme.

La B.D. est téléchargeable sur le site Internet du Centre.

Si tu te réveilles avant l'heure, patiente dans ton lit sans déranger tes camarades...
Ça y est, il est 7h45, tu vas entendre de la musique dans le couloir 
qui va te réveiller dans de bonnes conditions pour commencer la journée!
Habille toi et fais attention à ne pas laisser traîner tes affaires n’importe où !

Et puis il ne faut pas oublier tes cheveux... 
si tu as du mal à te coiffer, demande de l’aide à ton animateur ou à un copain.
Pense à aérer les draps en les secouant lorsque tu fais ton lit.
Céréales, chocolat, tartines de confiture...
C’est l’heure de prendre des forces avec un bon p’tit déjeuner !

Le brossage des dents est important pour éviter les caries et avoir une haleine fraîche.

Direction l’auditorium et place à la chorale ! 
Il est midi, tu dois avoir un p’tit creux ? Alors bon appétit !
Profite bien de la récréation pour te détendre et t’amuser, avant et après les activités...
Il est 17 heures, ça te dirait un p’tit goûter ? Régale toi à l’ombre des arbres, ou à l’intérieur si le temps n’est pas au beau fixe.
Facilite la tâche des dames de service en rangeant tes affaires, ce qui te permettra de retrouver tes affaires le jour où tu feras ta valise avant de partir.

Et hop à la douche!
Savonne toi bien et n’oublie pas de te sécher pour ne pas attraper froid en sortant.

19h15, le dîner est prêt! Mmmm !!!
Envole toi vers des mondes merveilleux, en écoutant les histoires de la veillée fermette.
La journée se termine, il faut dormir...
Fais attention à ne pas réveiller tes copains si tu te lèves pendant la nuit !
Si tu as un problème durant la nuit, n’hésite pas à aller en parler à ta maîtresse ou ton maître, ou même au permanent de garde qui seront là pour t'aider.